Il est 6h30 du matin quand j’arrive sur le site de la Coupe Charles-Bruneau accompagnée de mon amie Kathy. Toute l’équipe Femme d’Hockey est invitée à rejoindre celle de Knapper pour les aider à remettre les équipements aux participants. Ça grouille déjà de bénévoles qui s’acharnent à ce que tout soit parfait pour cette 2e édition du tournoi de dek hockey. Un tournoi qui permettra le plus possible aux enfants d’avoir une enfance sans cancer.  

On sent la fébrilité de tous et le bonheur général de la présence du soleil. Les attentes étaient élevées, car ce fût tout un succès l’année dernière tant du côté de l’organisation que du montant amassé. Les premières impressions sont unanimes dès l’entrée dans le Stade IGA. Ça part bien! 

«Arrivée sur place, j’ai eu le sentiment d’une grosse dose d’amour, comme un gros hug. Il était tôt et déjà les gros sourires.» – Vicky, chroniqueuse à Femme d’Hockey 

La Coupe Charles-Bruneau sous les projecteurs de Galarneau

Malgré une chaleur, que l’on peut qualifier d’accablante, le déroulement de la journée va à merveille. Les matchs s’enchaînent à un bon rythme avec l’aide de 4 surfaces spécialement préparées pour l’occasion. Knapper a encore une fois le cœur sur la main avec l’installation des surfaces, le don des équipements pour les participants et la remise de toutes les ventes de la journée à la fondation. 

De plus, plusieurs kiosques offrent des rafraîchissements diversifiés ainsi que des collations santé et sucrées afin de satisfaire tous les goûts des participants. On sent que le partenaire principal, IGA, n’a pas lésiné sur les moyens. S’ajoute à cette belle offre alimentaire tous les soins, coin détente et espaces de jeux qui sont accessibles à tous. Difficile de ne pas se sentir choyé! 

« L’ambiance était vraiment super, on n’avait pas le temps de s’ennuyer. Les partenaires présents étaient sympathiques, tout comme les bénévoles qui nous encourageaient pendant nos parties. Honnêtement, j’ai vraiment adoré cette édition, même si on a perdu en finale. » – Élisabeth, chroniqueuse à Femme d’Hockey.

J’ai bien aimé le match des célébrités qui rassemble une belle brochette de vedettes de différents horizons. De Steve Bégin, à Hugo Giroux, en passant par Karl Walcott, Jean-Thomas Jobin, Andy Mailly-Pressoir, Steven Finn, Daniel Savoie, Joey Scarpellino et Louis Jean, l’ambassadeur de l’événement, pour ne nommer qu’eux. D’ailleurs, j’ai apprécié voir en action les joueuses de la Force de Montréal Jade Downy-Landry et Samantha Isbell ainsi que Karell Émard de la PWHPA. Notre Isabelle avait troqué sa place afin de rester sur le banc et d’être « Coach Isabelle ».

 

Mais, sans contre-dit, mon coup de coeur va au légendaire animateur, porte-parole et père de Charles, j’ai nommé M. Pierre Bruneau. Je dis cela, mais en même temps, les héros de la Coupe: Vincent, Sarah-Lou et Benjamin, n’ont pas passé inaperçu. Surtout pour Benjamin qui était un héros de la 1ère édition et qui nous a tous rendu émotif; on a appris qu’il avait complété son dernier traitement et qu’il est officiellement en rémission! C’est dans des moments comme ça qu’on comprend vraiment l’importance d’une telle fondation.

 Fondation Charles-Bruneau célébrités

On est prêt pour la 3e édition!

Encore cette année, notre équipe s’est rendue en finale, mais a brillamment perdu contre l’équipe de feu de Lassonde! Une partie enlevante où notre équipe a tout donné. Comme l’a si dit bien Isabelle: «On a peut-être perdu la finale, mais l’important c’est que ce soit les enfants qui en sortent gagnant!».

Donc, si on résume la journée: beaucoup de plaisir, d’efforts, de partage et de bonheur. Ça fait peut-être cliché sauf que c’est vrai que c’est gratifiant de se donner à fond pour donner au suivant.

On est déjà en mode préparation pour l’année prochaine, pour te dire à quel point on aime cet événement! Pour te mettre encore plus dans l’incroyable ambiance de la journée voici deux vidéos qui le montrent bien: lui et lui

Team Femme d'Hockey x Knapper

«Je donne mon nom pour l’année prochaine tout-de-suite et je compte bien arriver plus en forme.» – Vicky, chroniqueuse à Femme d’Hockey

«La Coupe Charles-Bruneau est devenue un incontournable dans mes événements annuels. Un moment de sport si rassembleur pour une cause extraordinaire. Au-delà de tout ça, le véritable cadeau est de voir les enfants héros guérirent du cancer venir nous encourager. J’ai déjà hâte à l’an prochain! Vive la Coupe Charles-Bruneau!» – Tristan, chroniqueur à Femme d’Hockey

«Même si on avait plus d’équipes que l’an dernier, tout roulait à merveille. On sentait un grand esprit de collaboration, on ne s’affrontait pas pour le plaisir, mais bien pour aider les enfants à guérir. Et je pense que ça s’est vu dans le montant amassé cette année. Allez chercher 33% de plus que l’année précédente, c’est assez fou!» – Élisabeth, chroniqueuse à Femme d’Hockey

Bref, ce fût un autre beau succès pour la Fondation Charles-Bruneau avec plus de 1 010 000$ amassés!

On s’y voit l’année prochaine 😉🤘

Crédits photos: Lino Cipresso, Michael Abril et notre équipe Femme d’Hockey