Lorsqu’on m’a demandé de créer mon autoportrait pour la campagne Moi-m’aime 2021, je croyais participer à une simple démarche artistique. J’étais loin de me douter tout le bien thérapeutique de cette démarche. Enfin, aujourd’hui, je vous présente le résultat de cette belle quête qui permettra d’aider, humblement, les ateliers du CAP.

Qu’est-ce que le CAP

La mission du Centre d’Apprentissage Parallèle de Montréal est d’accompagner des personnes présentant des difficultés émotionnelles et psychologiques afin de faciliter leur processus de croissance pour une intégration sociale et/ou professionnelle. En fait, c’est tout simplement utiliser la créativité pour apaiser la détresse des gens. Ce n’est donc pas futile que la campagne MOI M’AIME, 100 autoportraits  soit lancée au courant de la 68e semaine de la santé mentale. Plusieurs personnalités de renoms participent à cette importante campagne cette année. Je pense en autre à Louise Forestier, Robert Charlebois, Laurent Duvernay-Tardif, Robert Lepage pour ne nommer que ces noms.

MOI M'AIME 2021

Ma démarche artistique

J’ai commencé par fouiller dans mon passé, mes rêves et ambitions d’enfant. Qui était la Isabelle enfant, adolescente, mère et adulte? Dans ma quête, j’ai redécouvert cette photo de moi, jouant à la boxe avec mon frère.  J’ai tout de suite reconnu la battante, la fille qui se bat pour les autres et pour elle. Celle qui aime s’amuser, faire du sport et surtout, celle qui souhaite un monde où les droits des femmes sont reconnus et égaux.

 

Mon œuvre intitulée « Jamais seule » 

J’ai décidé de nommer mon œuvre « Jamais seule ». Bien que je m’y présente seule sur la photo, dans les faits, je ne le suis jamais. Je partage mon quotidien avec différentes personnalités, des gens que j’aime et les causes que je défends. J’ai d’ailleurs eu le privilège d’être accompagnée dans ce projet par ma belle amie, la talentueuse artiste Alison Hamier.

Son sens

Mon œuvre évoque plusieurs personnalités présentées en pair, tels des duos de défenseurs, ma position préférée au hockey.

Elle est construite 4 cases par 4 cases pour représenter mon âge; 44 ans.

La présence du cercle de mise au jeu rappelle que la partie n’est jamais terminée et que nous avons une cible, un but à atteindre.

Le centre, composé du logo Femme d’Hockey, illustre la position que j’occupe présentement. Mon grand projet de mettre en valeur les femmes dans le sport: le hockey!

Finalement, la couleur or représente l’excellence. Soit la plus belle médaille à gagner!

 

Pour découvrir les autoportraits de plus de 120 personnalités inspirantes et miser sur l’une d’elles, je vous invite à visiter le site macause.com