fbpx

Que ce soit par amour du hockey ou par amour des personnes qui le jouent, Femme d’hockey, est une plateforme de passionnées! Découvrez ici un univers sportif rempli de femmes inspirantes et dévouées.

Échanges, conseils et divertissement – parce que le hockey ne se joue pas que sur la patinoire.

Être la mère d’Alexis…

/ Chroniques / Être la mère d’Alexis…
chronique-rencontre-nathalie-alexis-lafrenière

Être la mère d’Alexis…

Nathalie Bertrand est la mère du jeune hockeyeur de talent Alexis Lafrenière. Elle est aussi la partisane #1 de son garçon et une femme exceptionnelle. À l’image de sa petite famille, elle est discrète et ne cherche pas à attirer l’attention sur elle. J’ai eu une chance inouïe de discuter avec elle. 

Portrait d’une femme inspirante au grand cœur

Mme Bertrand a toujours apprécié le sport : hockey, course, marche, dek hockey… Elle joue d’ailleurs au dek hockey depuis deux ans. Lorsqu’elle a eu des enfants, cette mère sportive voulait que ses enfants fassent du sport eux aussi. «Là-dessus, c’est mission accomplie!» nous dit-elle avec conviction. 

Alexis Lafrenière, vu par sa mère

Si vous cherchez à décrire Alexis Lafrenière dans la vie de tous les jours, demandez à sa maman, «Alexis est un grand garçon de 19 ans, avec qui la vie est toujours simple. Il est très humble, très terre-à-terre. Ce sont des valeurs qu’on voulait inculquer à nos enfants, depuis leur plus jeune âge. Alexis fait toujours passer les autres avant lui. Il est toujours avec ses amis.»

Alexis Lafrenière Batman Lori-Jane

Moments mémorables

Côté hockey, la mère d’Alexis Lafrenière n’a pas un moment préféré, mais bien plusieurs. «Je ne peux pas voir un événement en particulier. Oui, il y a son but gagnant en finale de la Coupe Hlinka-Gretzky, son repêchage de la LHJMQ et celui de la LNH. Mais pour moi, c’est aussi toute la persévérance dont Alexis a fait preuve au cours des années qui sont des beaux moments.» Elle-même une grande fan de hockey depuis plusieurs années (dont du Mondial junior), elle affirme que «c’était un grand moment» de voir son fils porter le chandail d’Équipe Canada.» Et on la comprend!

Canada Junior famille Alexis Lafrenière

Son rôle de mère dans le développement hockey

Encouragement et support. Ce sont les deux mots que cette partisane des Canadiens de Montréal utilise pour illustrer son rôle dans le développement hockey de son garçon. «Avant chaque match, je lui écrivais toujours la même chose, qu’il soit novice, bantam ou dans la LHJMQ : amuse-toi. Si ton enfant n’a pas de plaisir, il ne donnera pas son meilleur.»

Et pour un parent qui se sent dépassé par tout ce que le hockey demande, quel est son meilleur conseil? «Se faire une communauté. Parfois, Hugo (son conjoint) amenait Alexis et deux-trois amis en même temps et une autre fois, c’était un autre parent. Il y a toujours moyen de s’entraider». «Si l’enfant ne veut plus jouer, il faut respecter ça, mais aussi essayer de comprendre pourquoi». 

Alexis Lafrenière famille Océanic LHJMQ

Comment vit-on le repêchage de la LNH lorsque son fils est pressenti premier choix?

«On avait des plans qui sont tombés à l’eau.» Malgré le repêchage qui n’avait plus lieu à Montréal, la prochaine équipe d’Alexis Lafrenière a été connue à la dernière minute. «Même si on ne savait pas s’il partirait avec les Rangers, on a profité à fond du moment parce que ça passe extrêmement vite. On avait 10 secondes pour la photo de famille. Tout de suite après, Alexis devait aller faire un Zoom avec les Rangers. Ensuite, les entrevues se sont suivies… Je te dirais que les 45 minutes qui ont suivi le repêchage, on était dans une pièce différente d’Alexis.»

Une famille tissée serrée

Son moment difficile: lorsque sa fille ainée, Lori-Jane, ne pouvait pas accompagner la petite famille en déplacement pour les matchs et les tournois d’Alexis. «Lori-Jane a toujours été là dans les moments mémorables et c’est ça l’important. Que ce soit au repêchage de la LHJMQ de son petit frère, ou encore au Championnat du monde junior, elle était présente pour ces beaux moments». Ils sont très proches.

Même si son fils a longtemps été loin de la maison depuis ses 15 ans, son cœur de maman est fier et rassuré de savoir qu’il vit son rêve dans un endroit, une famille où il est bien. Cette fois-ci, c’est dans la grande ligue et de l’autre côté de la frontière qu’il vivra mais comme on dit New York est une belle ville à visiter.

 

Vous souhaitez découvrir la fille, la soeur, la pétillante Lori-Jane Lafrenière? Nous l’avons reçu cet été lors d’un Rendez-vous Femme d’hockey en compagnie de Vincent Lecavalier.

 

 

Rédigé par

Je suis une jeune femme de 17 ans qui a une énorme passion pour notre sport national d'hiver. Je suis étudiante de première année au cégep à temps plein et je consacre une partie de mon temps libre à faire connaitre le volet féminin de ce cher hockey qui coule dans les veines de tant de Canadiens et de Canadiennes. J'ai hâte de pouvoir redire "GoFabsGo", lorsque les Canadiennes de Montréal seront de retour (oui oui, il y avait une équipe professionnelle de hockey féminin à MTL!)